Du 29 juin au 1er juillet 2017, le festival Gnaoua et Musiques du monde soufflera ses 20 bougies. A cette occasion, ce ne sont pas moins de 20 artistes qui viendront se produire dans la mythique ville d’Essaouira, véritable berceau de la musique gnaouie. Tour d’horizon des différentes têtes d’affiche d’une édition particulière.

Affiche de la 20ème édition du Festival d'Essaouira Gnaoua et Musiques du monde.

Affiche de la 20ème édition du Festival d’Essaouira Gnaoua et Musiques du monde.

En 1997, la ville d’Essaouira accueillait en son sein la toute première édition du festival d’Essaouira Gnaoua et Musiques du monde. Vingt ans plus tard, ce dernier est devenu l’un des événements musicaux les plus suivis et les plus prisés de la scène marocaine et internationale.

« Il y a 20 ans, la création de ce festival était un pari audacieux, presque insolent dans un contexte bien différent de celui d’aujourd’hui. Celui d’un Maroc encore enveloppé dans l’engourdissement du passé, avec des traditions festivalières d’un autre temps. (…) Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être là, ensemble, 20 ans après et nous espérons que nous nous retrouverons encore dans 10, 20 ou même 30 ans », confie à ce sujet Neïla Tazi, productrice du festival.

Mettant en scène des fusions musicales inédites, le festival Gnaoua d’Essaouira proposera cette année encore des représentations originales à travers des grands noms du 4ème art, tels que le légendaire Lucky Peterson, le jazzman Bill Laurance ou encore l’envoûtant musicien sénégalais Ismaël Lô.

De gauche à droite: Lucky Peterson, Bill Laurance et Ismaël Lô.

De gauche à droite: Lucky Peterson, Bill Laurance et Ismaël Lô.

Les habitués de ce festival pionnier reviendront eux aussi fouler les planches de cette édition à l’instar du maâlem Hamid El Kasri, Hindi Zahra ou encore le groupe Gnawa Diffusion.

Les aficionados de musiques mêlant à la fois le gnaoui et les sonorités du monde pourront également profiter de la présence du musicien français Titi Robin pour découvrir ou apprécier le mariage entre le soufisme indo-pakistanais et la musique tagnaouite.

Le musicien français Titi Robin par Louis Vincent

Le musicien français Titi Robin par Louis Vincent

Un cru d’exception donc pour cette 20ème édition qui ne laissera pas de marbre tous les amoureux de la musique en quête de rencontres artistiques marquantes, d’enrichissement culturel et linguistique ou encore d’une certaine forme de spiritualité.

Comme à l’accoutumée, ces artistes venus des quatre coins du monde viendront nous ensorceler au rythme de leurs instruments et de leurs délicieuses mélodies, œuvrant ainsi à perpétuer et à maintenir vivante la richesse du patrimoine musical marocain, africain et mondial.